Comprendre le fonctionnement de chaque type de radiateur électrique

Acheter un chauffage électrique, c’est faire le choix d’améliorer le confort thermique chez soi. Vous avez le choix entre divers systèmes, dont le radiateur électrique. Ce dernier est doté d’émetteurs électriques ayant pour rôle la diffusion de la chaleur par l’effet de joule. Ce type de radiateur se décline également en différends dont il faut comprendre les caractéristiques pour mieux faire un choix.

Les types de radiateurs électriques sur le marché

Le radiateur électrique dispose de deux modes de fonctionnement. D’une part, il évite la surchauffe d’un objet en se présentant comme un régulateur. D’autre part, il a aussi pour principale action de chauffer une pièce via un dispositif de conducteur de chaleur. Sur le marché, il existe trois principaux systèmes utilisés par le radiateur électrique. Il s’agit du radiateur par convection, le radiateur par inertie et le radiateur par rayonnement.

Le système par convection

Le radiateur électrique par convection présente un fonctionnement assez simple. L’appareil est installé à environ 30 cm du sol pour aspirer l’air frais par le bas. Celui-ci se chauffe au contact de la résistance électrique avant de s’évacuer par le haut de l’appareil. Une turbine permet d’assurer la répartition de la chaleur. Toutefois, le radiateur convecteur n’est pas assez performant, en tout cas, pas plus qu’un modèle à inertie. En effet, seules les parties hautes comme le plafond bénéficient de la chaleur.

Le radiateur à inertie

Pour les foyers qui choisissent l’option radiateur comme chauffage, le radiateur par inertie constitue un excellent choix. Pour ce type d’appareil, l’air entrant se chauffe grâce à une résistance intégrée. Une fois chauffé, il est stocké pour être, par la suite, diffusé de façon constante. C’est ce système de stockage qui fait de ce radiateur le modèle le plus énergivore. En effet, même si le courant est coupé, l’appareil fonctionne toujours grâce à la chaleur emmagasinée. Par ailleurs, le radiateur à inertie utilise différentes manières pour stocker l’air chauffé. Il y a, notamment le fluide caloporteur. Celui-ci est un liquide situé dans le cœur de l’appareil. Il chauffe via une résistance pour ensuite transmettre la chaleur générée à la plaque du radiateur. Celle-ci diffuse ensuite cette chaleur dans la pièce. L’autre système de stockage utilise un matériau réfractaire. Il peut s’agir d’une céramique, du granit…

Le radiateur fonctionnant par infrarouge

Le radiateur par rayonnement est un système de diffusion de chaleur sur les personnes ou les objets à proximité. Il est constitué d’une plaque métallique qui se chauffe et répartit la chaleur de manière efficace. Il utilise une lumière infrarouge. Ce type de radiateur  projette la chaleur de manière équitable dans la pièce. Pour plus d’informations sur ce modèle, n’hésitez pas à https://www.mon-radiateur-electrique.net/.

Le chauffage d’appoint

Le radiateur électrique est disponible en dispositif d’appoint. Bien qu’il ne convienne qu’au petit volume, le radiateur d’appoint peut être utile pour faire des économies d’énergie. En effet, il est  le moins couteux à l’achat et peut être utilisé de manière ponctuelle. Vous pouvez l’installer dans une pièce non reliée à votre chauffage central. Il constitue également une meilleure alternative pour compléter un système peu performant. À la mi-saison, vous pouvez l’utiliser à la place votre chauffage initial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *